Accès direct au contenu


Version française > Les actions > Études sur l'espèce

Études sur l'espèce

Margaritifera auricularia est une espèce de naïade encore assez méconnue. Son écologie comme son alimentation ou son interaction avec son environnement restent inconnues pour le monde scientifique. Afin de pouvoir mettre en œuvre des actions de protection adaptées, une partie du projet LIFE portera ainsi sur des études et recherches sur l’espèce.

Une partie de l’axe études sera menée sur la recherche de poissons-hôtes autres que l’esturgeon ou la Blennie fluviatile (identifiée pour les fleuves du bassin méditerranéen). L’esturgeon ayant disparu, ou étant en voie de disparition sur les fleuves du bassin atlantique, il est primordial d’identifier de nouveaux poissons hôtes afin de favoriser la gestion de leurs habitats et assurer la survie de Margaritifera auricularia.
En effet, sur le bassin de la Vienne, l’esturgeon a disparu depuis plus d’un siècle, cependant on estime l’âge moyen des mulettes inférieur à 100 ans. On suspecte donc la présence d’un poisson hôte autre que l’esturgeon.



Le second pôle d’études portera sur l’écologie de la Grande Mulette : son alimentation ainsi que son interaction avec son environnement feront l’objet de recherches. Plusieurs modes d’alimentation, d’habitats et de paramètres physico chimiques seront testés sur les juvéniles élevés en laboratoire. Des mesures de leur croissance en fonction de chaque paramètre nous permettront par la suite d’identifier leurs préférences.
 

  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Retour au site institutionnel